DIRECTION ARTISTIQUE NATHALIE NÉGRO

ABONNEMENT À LA NEWSLETTER  |  |

« décembre 2018 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
SharePARTAGER

J’ai des milliers de gestes - 2009

ARCHIVES
Production : PIANOANDCO
Co production : Festival de Marseille - Danse et arts multiples
Avec le soutien de la DRAC PACA, du DICREAM, du Théâtre du Merlan, de la Cie Geneviève Sorin, du Centre de création en résidence de l’Étang des Aulnes, du Conseil Général des Bouches du Rhône.

Avec
Nathalie Négro - Piano & Direction Artistique
Patrick Laffont - Mise en scène, scénographie, dispositif vidéo
Frédéric Nevchérlian - Slam
François Combémorel - Marimba
Jean Christophe Selmi - Violon
Marie Vincent - Création lumière
Eric Vuillard et Frédéric Nevchérlian - Textes
Sur les compositions de Olivier Stralla, Steive Reich, terry Riley et Arvo Part

Trois musiciens (piano, violon et percussions), et un slameur forment un quatuor qui évolue au sein d’un espace d’images vidéo, cinquième interprète de cette création.
Musique, slam et vidéo interagissent sous la forme d’un continuum : le rythme des mots, les chuchotements, cris et déclamations se fondent à la répétition des phrases et « cellules » musicales. Les images entrent en résonance avec les sons et participent à la Les textes extraits de Tohu d’Eric Vuillard, côtoient les musiques de Steve Reich, Arvo Pärt, John Cage ainsi que celle du compositeur Olivier Stalla.

C’est en découvrant Frédéric Nevchéhirlian sur scène que Nathalie Négro a imaginé ce spectacle qui associe musique répétitive, slam et vidéo. La filiation entre musique répétitive et slam lui est apparu comme une évidence : travail sur le rythme, les répétitions, un même effet hypnotique, une même simplicité… Le lien est également historique et géographique puisque ces deux mouvements sont nés aux États-Unis dans la deuxième moitié du XXème siècle, l’un dans les années 60, l’autre dans les années 80.
La création vidéo joue entre le concret et l’abstrait, entre l’image et le réel sans jamais illustrer mais en l’accompagnant de façon plutôt cinématographique, la présence sonore et physique se transforment en matériaux.


 
 
pianoandco 13, cours Joseph Thierry - 13001 Marseille - T. +33 (0)6 61796427 - mentions légales